Korowód

« Une pièce, puis une autre. Des textes, des cours. Une chose suit l’autre. Tantôt à deux, tantôt à trois. Parfois seul. L’association Korowód – tel un cortège – se veut cet endroit dans lequel par affinités, voisinages et contaminations des correspondances ont lieu et prennent place. Travailler la scène soucieuse de ses temporalités multiples et d’espaces en constante transformation, accueillir des textes littéraires ou philosophiques, remanipuler des matériaux bruts ou composés à l’aide des outils dramaturgiques et chorégraphiques – se rassembler en tant que danseurs, écrivains, techniciens ou bricoleurs – circonscrire ces mouvements qui se prolongent dans cette ligne de fuite que Heiner Müller traçait d’après Brecht et dont ils disaient que quelque chose manque. Faire ensemble des choses différentes qui nous intéressent dans la mesure qu’ils admettent, d’emblée et définitivement, leurs incomplétudes ou leurs besoins d’autre chose. Travailler, rassembler et circoncire à plusieurs ce manque sous toutes ses formes avec lesquelles, suivant le conseil d’une amie chère, nous serions bien élevés. »

- Konrad Kaniuk

Korowód

-

un cortège

Historique

Fondée en 2015 pour regrouper les créations scéniques que Konrad Kaniuk menait avec ses collaborateurs en Allemagne, l’association Korowód évolue en France avec les rencontres. Suite aux échanges avec Alphonse Clarou pour la première création à Lyon, In May Days (avant l’heure, en 2013), un dialogue permanent s’établit pour et dans les livres. 2016, Renaud Golo. De multiples chemins, en passant par La folie du jour de Blanchot qu’il initie en 2016, convergent à une collaboration étroite qui mène à la création de Strette en 2019. Avec cette pièce, Johanna Moaligou, d’abord aux lumières, se joint à l’équipe artistique pour la nouvelle création Amas, cumulus. Avec elle, il s’agira de faire à trois ce qu’on ne peut pas faire à deux, ou seul, ou dans les livres.

Faire alors ensemble des pièces scéniques – c’est Korowód. Faire des livres et avec des livres – la Korowódthèque, maison de micro-édition qui accompagne les productions, qui les devance, annonce et prolonge. Enfin, faire faire aux autres et avec eux, le Korowódage – un croisement de création et pédagogie durant lequel nous proposons aux participants de stages nos outils d’expérimentation et nos matériaux de travail. Trois accès donc : Korowód, Korowódthèque et Korowódage afin de rassembler, circonscrire et travailler ces lignes de fuite qui s’établissent le temps de la construction d’une communauté.

Korowód
Korowódthèque
Korowódage

© 2018 Konrad Kaniuk